Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASCAL 45

Ouverture à Isdes

Ouverture à Isdes

En ce dimanche 20 septembre 2015, me voici parti faire l'ouverture au domaine de la haie à Isdes avec une vingtaine d'inscrits à l'ascal.

Le petit matin brumeux annonce une très belle journée. Après le rassemblement convivial autour d'un café croissant, les consignes de sécurité sont données par le maitre des lieux "Étienne".
Beaucoup de chevreuils sont vus sur les deux traques du matin et un sanglier.

Nous recommençons notre quête l'après-midi. Sur la première traque, un sanglier prêt à sortir des épines rebrousse son chemin. "Quel dommage".
Je me situe en sous-bois lors de la seconde traque. Les rayons du soleil percent le feuillage tant bien que mal. Un bruit de feuillage attire mon attention! Un lièvre glisse gentiment à une quarantaine de mètres de moi.
Celui-ci a sans doute été inquiété par la poussée silencieuse qui se trouve devant.
Une fois les chasubles disparus, une chevrette part en retour, il m'est facile de la suivre de mon observatoire. Simultanément j’entends derrière moi quelque chose qui se déplace. Je me retourne discrètement pensant que le même lièvre circule dans les environs, or c'est une autre chevrette qui se dérobe. Elle n'est pas inquiète. Je me retourne lentement tout en armant mon arc. Je la suis, elle passe derrière un noisetier, j'ajuste ma visée, mais au moment où je décide de lâcher, j’arrête mon mouvement, gêné par les branchages. La chevrette accélère, un bruit sourd se fait entendre... elle s’effondre ! L'encoche lumineuse me permet de suivre facilement mon trait.
Ce tir ne me satisfait pas. Il me semble trop sur l'arrière à cause de mon mouvement arrêté et de l’accélération du pas de la chevrette. Dans la foulée je ré encoche de peur qu'elle ne se sauve. Alors qu'elle se lève pour partir je lâche ma deuxième flèche. La chevrette s'effondre sans même être atteinte par celle-ci ! J'avance doucement vers elle. Elle ne donne déjà plus signe de vie. J’alerte mes voisins avec ma pibolle
Mon tir, de 22 grands pas et d'une distance de fuite de 1m, lui a sectionné les deux artères.
Merci à tous pour cette journée, et à Étienne qui nous permet de vivre des journées comme celle-ci.
La saison commence très bien pour moi, pourvu que cela dur !!!!!
Jeff

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe C. 27/09/2015 15:44

Bien joué !