Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASCAL 45

Sanglier de Juillet

Sanglier de Juillet

Mon sanglier du 7 juillet 2015 !

Après plusieurs affuts infructueux au mois de juin sur un territoire où je n’ai pas le droit de tir de sélection sur brocard (et bien sûr, ils me passent plusieurs fois à 15m, et je les observe… ou des renards trop loin, quelques cerfs, dont un très beau 8 cors à 20m que je regarde et qui ne soupçonne pas ma présence…) le 7 juillet je décide de changer d’emplacement, je me rapproche d’un champ de blé fraichement coupé de la journée, donc un chaume avec des andains de pailles…

A 21h30, je me place le long du bois en bordure du champ où les dégâts du blé étaient visibles. Calme plat ! Vers 22h15, tout s’accélère ! J’entends des craquements dans le bois, je suis bien calé le long d’un chêne en bordure, une compagnie d’une dizaine de sangliers sort rapidement à 30m, mon arc est armé, ils partent contraire à moi, je les vois de l’arrière, impossible de tirer, je relâche la tentions de mon arc. Les sangliers partent sur 50m en glissant entre le bois et le chaume, ils s’arrêtent trop loin ! Si je bouge, ils vont s’enfuir, donc j’attends, je jette un coup d’œil de temps en temps, toujours derrière mon chêne. La compagnie rentre doucement dans le bois, je décide de faire une approche, on verra bien !

Le bord du champ est propre, la terre est sèche, donc prudence pour se déplacer ! Après une cinquantaine de mètres d’approche, pas un bruit ! Je décide de ne plus bouger derrière un autre gros chêne qui se situe en bordure : une minute plus tard, les craquements derrière moi, ils reviennent en retour ! J’arme mon arc : 4 sangliers d’une trentaine de kg sortent sur le chaume à 20m. Trois se présentent de trois-quarts avant et un en travers ! Le choix est vite pris ! Je lâche ma flèche ! Elle me semble bien placée ! Elle traverse de part en part, et au sol, la lumière rouge de mon encoche est allumée, 3m derrière l’endroit de tir. En un éclair, plus personne sur le chaume, tout le monde est rentré au bois. Je laisse passer une demi-heure et je me rapproche de l’endroit du tir. Ma flèche est pleine de sang mais au sol, rien ! Je cherche une autre entrée, toujours rien !

L’heure est tardive, ne trouvant pas de trace, je décide de revenir le lendemain de bonne heure ! La nuit est fraiche, le matin à 7h je reviens à l’endroit précis : pas de sang ! Je cherche dans plusieurs des coulées les plus proches, rien ! Après une dizaine de mètres, une goutte… puis une autre ! Je suis sur la bonne voie ! Je continue sur 10m et plus rien ! Je me pose des questions … Il y a plusieurs coulées qui partent dans plusieurs directions : je les prends une part une sur 10m ! Rien de rien ! J’avance pas à pas, je me baisse pour voir plus loin… je vois un taillis d’épines noires, je rentre à l’intérieur, à 20m, le sanglier est là, il a parcouru 40m ! Après analyse, la triple lame Ramcat 125g a coupé le bord du foie et sectionné la pointe du cœur de l’animal de 28 kilos ! Grosse entrée et grosse sortie ! La flèche est une Maxima Carbon Express Blue Streak Select 250 ! Le tir s’est effectué à 22 mètres avec un arc Prime Alloy réglé à 64 livres.

Didier.G

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article